201806.11
0
0

Vous avez des doutes concernant vos collaborateurs, vous soupçonnez un cas de concurrence déloyale, vous êtes à la recherche d’un héritier introuvable ? Les raisons qui peuvent vous amener à solliciter un détective privé sont diverses et variées. Mais comment choisir le bon ?

Définissez vos besoins et vos attentes

Quelle que soit la mission à accomplir, ne vous lancez pas tête baissée en quête du premier détective privé que votre moteur de recherche pourra vous proposer. En amont de tout contact avec un détective ou une agence, il est important de vous poser les bonnes questions.

Quelle est la nature de la prestation requise ?

choisir detective priveCela peut sembler évident, mais cette question est primordiale : tous les détectives ne disposent pas des mêmes moyens. Votre interlocuteur doit posséder les ressources nécessaires pour mener à bien son travail, qu’il s’agisse du personnel ou du matériel disponible.

Quelles sont vos contraintes géographiques ?

Ce point paraît lui aussi très simple, mais il mérite un minimum de réflexion. Peut-être ne pouvez-vous rencontrer l’agent que dans vos bureaux, ou peut-être avez-vous besoin qu’il puisse se rendre sur votre lieu de travail ? Dans ces cas-là, l’agent le plus proche de chez vous ne sera pas nécessairement le choix le plus pertinent.

Quelles sont vos contraintes de temps ?

Trouver l’agence de recherches privées qui vous conviendra passe aussi par des contraintes de temps. Quels que soient les moyens dont dispose un détective, ils ne vous seront d’aucune aide si celui-ci n’est pas disponible quand vous en avez besoin. Assurez-vous donc de clarifier les dates et les horaires de travail.

Quel est votre budget ?

Si les tarifs des détectives privés sont fixés librement, il peut être pertinent de vous fixer un budget. Gardez à l’esprit que vous devrez payer toute prestation, quel que soit le résultat de ses recherches. En effet, l’agent est tenu d’employer les moyens nécessaires, mais le succès de sa mission n’est en rien une obligation.

Une fois que vous avez répondu à ces questions, gardez les réponses en tête pour la prochaine étape.

Trouvez le détective idéal en restant attentif à plusieurs détails

Il est temps de passer à la phase suivante : vous pouvez commencer à rechercher votre détective privé. Mais comment procéder ?

La plupart des professionnels disposent d’un site internet. Cependant, il peut être difficile de juger le sérieux d’un détective ou d’une agence au premier coup d’œil. C’est pourquoi vous devez faire attention aux points suivants :

Tout salarié d’une agence doit détenir un numéro de carte professionnelle. Il commence par CAR-… Est aussi concerné le gérant d’agence, s’il est salarié.

Tout gérant d’agence non salarié doit détenir un numéro d’agrément. Il commence par AGD-…

Tout gérant d’agence, qu’il soit ou non salarié, doit détenir un numéro d’autorisation d’exercer. Il commence par AUT-…

Ainsi, dans le cas où un cabinet dispose de plusieurs agences, un numéro d’autorisation d’exercer devra être assigné à chacune d’entre elles. Tous ces justificatifs sont délivrés par le Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS) et ils certifient donc que le professionnel exerce légalement.

Beaucoup de professionnels de la recherche privée sont référencés sur des annuaires en ligne, comme ceux du SNARP, de l’UFEDP et du CNSP-ARP, les trois syndicats principaux de la profession en France. Ces annuaires sont un bon point de départ pour dégager des pistes.

Enfin, souvenez-vous que demander un devis ou commencer à correspondre avec un détective ne vous engage à rien. N’hésitez pas à mettre un terme à l’échange si vous constatez quelque problème de compatibilité entre vous et l’agent.