202007.31
0
0

Le métier de détective privé était encore peu connu il y a quelques années. Mais depuis les dernières réformes de la profession, il est de plus en plus sollicité pour travailler en collaboration avec les professionnels du droit.

Il exerce en effet une profession libérale, son but premier est de renforcer la défense de son client. Les particuliers sollicitent ses services dans le cadre de procédure judiciaires relevant du droit civil.

Les professionnels ne sont pas en reste car il existe désormais une collaboration très étroite entre les professionnels de droit et le détective privé.

Les avocats, les notaires et les huissiers font appel à lui dans plusieurs cas.

Quel rôle joue le détective privé ?

Beaucoup perçoivent le détective privé d’un point de vue négatif parce qu’il était essentiellement impliqué dans les affaires de mœurs. Aujourd’hui, le métier a évolué et il travaille désormais pour le compte de professionnels et de particuliers.

Son activité se situe dans les professions de sécurité intérieure, telle que stipule la loi N° 83-629 du 18 mars 2003. Sa mission consiste à réunir des preuves dans le but de défendre les intérêts d’un individu.

Il ne doit par ailleurs révéler aucune information, encore moins l’objet de sa mission.

Pour quelles raisons les professionnels de droit sollicitent les services du détective privé ?

Que ce soit l’avocat, le notaire ou l’huissier, la collaboration avec un détective privé est nécessaire à certains moments pour mieux élucider certaines affaires.

Le détective privé et l’avocat

Le code de procédure civile stipule dans son article 9 que chaque partie est tenue d’apporter les preuves à ses prétentions. Étant donné cette disposition de loi, il est impératif pour les parties de réunir tous les éléments probants.

L’avocat n’étant pas habileté à le faire, une collaboration avec le détective privé est nécessaire. En effet, pour une meilleure défense de son client, il doit soumettre au juge toutes les preuves.

Le détective privé est pour lui un moyen de mener les investigations afin de renforcer le dossier de son client. Il se servira des rapports de l’enquêteur pour mener sa défense.

S’il s’agit d’un cas d’infidélité par exemple, l’enquêteur devra apporter des photos, des vidéos ou des témoignages qui prouvent l’infidélité du conjoint. Il peut également être question d’une affaire professionnelle opposant un employeur à son salarié. 

Objectif Justice

Le détective privé et le notaire

Ces deux professionnels collaborent essentiellement pour des cas de succession et d’héritage. Le notaire sollicite les services d’un détective privé pour retrouver un ou des héritiers ainsi que des ayants droit.

Ce cas survient après le décès d’un individu ayant confié la gestion de son héritage à un notaire.

Le détective engagé devra mener des recherches partout dans le pays et même à l’étranger pour retrouver les bénéficiaires.

Le détective privé et l’huissier

L’huissier peut solliciter la collaboration d’un enquêteur privé en vue de retrouver une adresse. Le plus souvent, il s’agit d’une adresse indispensable pour l’établissement d’un acte.

De même, le détective privé peut aider l’huissier à faire la lumière sur la solvabilité d’un individu. Il intervient précisément dans les cas de patrimoine caché à l’étranger, ou encore un patrimoine immobilier dissimulé.

Il mène les investigations pour le compte de l’huissier qui pourra ensuite les utiliser dans le cadre de l’exercice de sa mission. En clair la profession de détective privé a été revalorisée depuis quelques années.

Les professionnels de droit peuvent aujourd’hui bénéficier de ses services qui d’ailleurs rendent leur tâche plus facile. Cette collaboration vise à réunir le maximum d’informations au sujet des faits non encore avérés.